Rechercher
  • La Réserve du Presbytère

C’est la saison du concombre !

Cucurbitacée originaire de l’Inde et de l’Himalaya, cultivé depuis plus de 3 000 ans, bien qu’apparu 10 000 ans avant notre ère, c’est Charlemagne qui le fit connaître en France.


Très amer à l’époque, il connaîtra véritablement le succès mérité au 17ème siècle grâce à Jean-Baptiste de La Quintinie, avocat, jardinier, agronome et créateur du potager du roi à Versailles.


Il en développa la culture sous serre car Louis XIV raffolait de ce légume, tout particulièrement sous la forme de velouté.


Légume peu calorique, il contribue à l’hydratation de l’organisme. En effet, enrichi de 95% d’eau, il saura rafraîchir vos chaudes soirées d’été.


Un délicat velouté concombre, pomme verte, pointe d’anis vert est actuellement servi au restaurant.


A vos papilles donc pour une entrée légère et gourmande !


Velouté rafraîchissant de concombre et pomme verte


Pour 6 personnes.


Mixer dans un blinder 2,5kg de concombres seulement épluchés et 1kg de pommes « Granny-Smith » épluchés et épépinés avec 60g d’huile d’olives, 2 gousses d’ail épluchées ainsi qu’une demi-cuillère à café d’anis vert en poudre.


Saler et poivrer.

A déguster bien frais


Le plus de la recette :

Une brochette d’abricots moelleux encanaillé de poitrine légèrement fumée servi tiède fera le lien avec le velouté, sans oublier un trait de yaourt grec enrichi de ciboulette pour apporter la rondeur nécessaire.


Prévoyez 12 fines tranches de poitrine fumée enroulées autour de 12 pièces d’abricots moelleux.


Rôtir dans une poêle avec un filet d’huile d’olives sur les deux faces et monter 6 brochettes.

Assaisonner 150g de yaourt grec avec sel, poivre et une demi- botte de ciboulette ciselée.

.




Abricots rôtis au miel et au romarin











Ah, les abricots, fruit savoureux et bien inspirant pour de nombreux desserts.


L’abricotier poussait à l’état sauvage il y a 5 000 ans en Chine. Alexandre le Grand qui emprunta la célèbre Route de la Soie le fit connaître en Occident.


Les Arabes le propagèrent ensuite dans tout le bassin méditerranéen, notamment dans le sud de l’Espagne. Le climat, particulièrement favorable, permit à l’abricotier de s’implanter durablement.


Importé d’Italie au milieu du XVe siècle, notre cher Jean-Baptiste de La Quintinie ((toujours lui !) développa sa culture au célèbre potager du roi de Versailles.


Henri Louis Duhamel du Monceau (botaniste, ingénieur, entomologiste, physicien, écrivain, agronome ingénieur naval météorologue et naturaliste, rien que ça !), dans son Traité des arbres fruitiers, dénombre ainsi treize espèces d'abricots.


Riche en provitamine A ou béta carotène, d’où sa belle couleur orange, super antioxydant, qui protège des maladies cardio-vasculaires et du cancer, il favorise aussi, mesdames, votre bronzage !


Et pour les sportifs, il est utile pour la prévention des crampes.


Je vous propose aujourd’hui des abricots rôtis au miel et au romarin pour un dessert tout en simplicité et finesse.



Recette pour 6 personnes :


Dénoyauter 1,2kg d’abricots, les saupoudrer côté chair d’un léger voile de sucre en poudre afin de retirer leur excédent d’acidité une petite heure environ.


Caraméliser légèrement 150 à 200g de miel dans une poêle anti-adhésive, déposer les oreillons côté chair et cuire jusqu’à l’obtention d’une belle couleur blonde, retourner les abricots et ajouter au dernier moment du romarin haché, il saura apporter de la fraîcheur et favorisera aussi la digestion.


Attention, cette opération est très rapide, il ne faut pas sur cuire les abricots.

Les débarrasser aussitôt dans un plat.


A déguster tiède avec une glace vanille déposée au dernier moment et pourquoi pas une part de gâteau au yaourt.


Le petit secret de la recette :

Un peu de cannelle en poudre au dernier moment sur les abricots parfumera subtilement votre dessert, c’est aussi une épice joyeuse !


Je développerai une autre fois.

A bientôt et bon appétit !

Jean-François Robert

Chef de cuisine


0 vue
  • Facebook Social Icône
  • Instagram

22 Grand Rue 33570 MONTAGNE |  contact@lareservedupresbytere.fr  |  Tel : +33 (0)5 57 79 03 43

© 2019 la Réserve du Presbytère. Design Graphique : Stew Patrikian